Ayant découvert la danse très tôt,  j'ai forgé une écoute et une connaissance du corps au travers d'ateliers d'improvisation et de cours techniques de danse contemporaine. En 2003, alors que je prépare un mémoire de maîtrise de sociologie sur la communauté latino-américaine installée à Toulouse, je découvre le tango argentin. Dès lors, j’entame un travail de recherche en sciences sociales sur cette danse. Mais c’est par de nombreux allers-retours entre l’Europe et Buenos Aires et par la fréquentation assidue des milongas (bals tango) que je rencontre profondément la culture et l’âme du tango. Soucieuse d’allier arts et action sociale, j’exerce en parallèle une activité dans le domaine de l’éducation artistique pour diverses structures culturelles et festivals.


FORMATION TANGO ARGENTIN

2003-2006: Apprentissage des fondamentaux à Toulouse avec Martine Rondet, Christine Caminade et Laurent De Chanterac.

Depuis 2007: Formation continue en France et en Argentine, avec notamment : Christophe Lambert et Judith Elbaz, Sigrid VanTilbeurgh, Pablo Villarraza, Cecilia Garcia, Virginia Pandolfi, Gaston Torelli et Moira Castellano, Kara Wenham …


Dès 2005 elle commence à transmettre les bases de cette danse au sein de l'association toulousaine A Media Luz et réfléchit ainsi à la question de l'enseignement de cette danse. Formée à un tango ne relevant pas d'un seul style ou d'une seule esthétique, elle enrichit sans cesse sa danse et sa pédagogie auprès de ses maestros de référence (Christophe Lambert et Judith Elbaz,  Sigrid Van Tilbeurgh, Pablo Villarraza, Cecilia Garcia, Virginia Pandolfi, Gaston Torelli, Moira Castellano, Kara Wenham, pour ne citer qu'eux). Cet enrichissement passe également par la découverte et l'approfondissement d'autres pratiques corporelles comme le yoga, le pilates, la danse contemporaine, qui lui permettent de "préparer son corps à danser" et de ne pas figer ses acquis ...

Pour elle, le tango argentin est une danse actuelle, en perpétuelle évolution, qui permet de questionner sa relation aux autres et à soi, mais aussi de vivre de belles émotions ancrées dans le présent. Cette danse d'improvisation et de contact, qui suppose à la fois maîtrise de son propre corps (travail de la posture, recherche de l'axe, appuis, ancrage et équilibre) et écoute des autres (connexion à son partenaire de danse mais aussi aux autres danseurs présents sur la piste, gestion de l'espace et musicalité, circulation dans le bal) peut être considéré comme un véritable dialogue social.


Dans son enseignement, elle cherche avant tout à transmettre sa passion pour cette danse entrée dans sa vie il y a plus de 10 ans.

Ses cours comportent:

- Un temps d'échauffements, de jeux sensitifs permettant de s'ancrer dans le sol et de trouver sa posture, des exercices techniques visant  l'apprentissage d'un vocabulaire commun, et un temps de pratique dansée (proche de la forme "bal"), entendu comme un laboratoire de recherche et d'improvisation.

 

Alice Lang

Danseuse de Tango Argentin

Retour pages Les cours